Taxonomie des Procaryotes
Accueil
Introduction
Classification résumée
Classification générale
Liste alphabétique

Groupes trophiques spéciaux

Classification de Cavalier-Smith
Conclusion
Biblio
Plan du site
 
Synonymes
         
Bactéries non classées du Domaine Bacteria
  CI. Methanobacteria
CII. Methanococci
CIII. Methanomicrobia
  CIV. Halobacteria
CV. Thermoplasmata
CVI. Thermococci
CVII. Archaeoglobi
CVIII. Methanopyri
CIX. Nanoarchaeota
AIV. Nanoarchaeota
AV. Thaumarchaeota
 
   
   
   
   
    OVI. Rhizobiales
    OVII. Kordiimonadales,
OVIII. Parvulaculales
OIX. Sneathiellales
  CII. Beta-Proteobacteria
   
   
 
   
    OIII. Xanthomonadales
OIV.Cardiobacteriales
   
   
   
   
   
 
   
   
    OIV.Desulfomonadales
OV.Desulfarcales
   
   
 
   
   
  CVI. Zeta-Proteobacteria
 
    OI_1. Clostridiales
    OI_2. Clostridiales
    OII. Thermanaero-bacteriales
    OIII.Halanaerobiales
OIV.Natranaerobiales
  CII. Negativicutes
 
    OI. Bacillales
    OII. Lactobacillales
  CIV. Thermolithobacteria
  CV. Erysipelotrichi
  SCI. Acidimicrobidae
SCII. Rubrobacteridae
SCIII. Coriobacteridae
  SCIV. Actinobacteridae
SOI. Actinomycinae
SOII. Micrococcinae
  SOVII.Corynebacterinae
SOVIII.Micromonosporinae
  SOIX. Propionibacterinae
SOX. Pseudocardinae
  SOXI. Streptomycinae
SOXII.Streptosporanginae
  SOXIII. Frankinae
SOXIV. Glyomicinae
SOXV. Catelunisporinae
  OII. Bifidobacteriales
SCV. Nitriliruptoridae
 
 
 
 
BXXVIII. Caldiserica
BXXIX. Elusimicrobia
BXXX. Armatimonadetes
   

















2. Taxonomie


Bacteria non classées

Aliihoeflea, Anaerocellum, Bactoderma, Bilophococcus, Catabacter, Citromicrobium, Schlegelia, Spirosymplokos, Stibiobacter, Thermobaculum

3. Description des genres

Bacteria non classées

Aliihoeflea

Bâtonnets Gram négatif. Aérobies. Quinone isoprénoïde majeure Q-10. ADN : 53 mol % G+C. Une seule espèce isolée d’un sédiment marin en Corée, Aliihoeflea aestuarii.

Anaerocellum

Bâtonnet droit à légèrement incurvé, extrémités ovales, 0,7 x 2,5-4 microns, péritriche, Gram positif, isolé ou en paires, non sporulé, sphéroplastes, lyse rapide en fin de croissance. Anaérobie strict cellulolytique utilisant amidon, glycogène, sciure de bouleau, carboxyméthylcellulose, cellobiose, glucose, saccharose, arabinose, fructose, galactose, lactose, maltose et ± raffinose, extrait de levure et peptone. Métabolites sur cellulose: H2, CO2, éthanol, acétate, lactate. La croissance requiert de l'extrait de levure (0,25-0,5 g/l). Elle est inhibée par benzylpénicilline, chloramphénicol, dioxidene, streptomycine, tétracycline, vancomycine (10 microg/ml). Résistent à rifampicine (100 microg/ml). Croissance optimale à 72-75°C (40-83°C) et pH 7,1-7,3 (5-8,3). Temps de division optimal 110 min. ADN: 36,7 mol% G+C. Une seule espèce isolée d'une source thermale du Kamchatka, Russie, Anaerocellum thermophilum.

Bactoderma

 

Bilophococcus (L. bis, deux fois ; G. lophos, touffe ; G. kokkos, baie)

Cellules sphériques (1,6 microns de diamètre), très mobiles par deux touffes adjacentes de 10-15 flagelles chacune, Gram négatif. Fer intracellulaire précipité en inclusions de magnétite (magnétosomes). Exhibent un magnétotactisme. Présence de soufre dans le cytoplasme. Catalase négative. Isolés dans des sédiments aquatiques microaérophiles. Pas de culture pure. ADN : 61-62 mol % G+C. Une seule espèce Bilophococcus magnetotacticus.

Catabacter (G. kata, en bas)

Coccobaciles ou bâtonnets courts et droits, mobiles, non sporulés, Gram positif. Anaérobies stricts. Catalase positive. Production d’acide sur arabinose, glucose, mannose et xylose. Production d’indole et réduction du nitrate négatives. Croissance sur gélose au sang de mouton à 37°C. Non hémolytiques. Sensibles à pénicilline, vancomycine et métronidazole mais résistants à cefotaxime. ADN : 38-42 mol % G+C. Une seule espèce isolée du sang humain, Catabacter hongkongensis, assignée à une nouvelle famille, Catabacteriaceae.

Citromicrobium (G. citron, citron)

Cellules pléomorphes, coccoïdes (0,4-0,5 x 0,5-0,8 microns) à ovoïdes (0,4-0,5 x 1,0-1,2 microns), souvent en Y, mobiles par un flagelle polaire à subpolaire, Gram négatif. Culture jaune citron, présence de caroténoïdes et Bchl a. Aérobies anaérobies facultatifs chimio-organotrophes et probablement photo-hétérotrophes facultatifs. Catalase et oxydase positives. Meilleurs substrats : glutamate, butyrate et extrait de levure. Faible croissance en milieu minimum contenant acétate ou glucose. Glucose fermenté en acides sans gaz. Lipase et amylase positives. Haut niveau de résistance au tellurite (jusqu’à 2 mg/ml dans un milieu minimum acétate-glutamate). Le tellurite est réduit et transformé en tellurium métallique, noircissant la culture. Résiste à pénicilline et streptomycine, sensible à chloramphénicol, acide fusidique et polymyxine B. Croissance entre 20-42°C et optimalement à pH 6-8 et 10-50 g/l NaCl (0-100 g/l). ADN : 68 mol % G+C. Une seule espèce isolée d’un site hydrothermal profond du Pacifique Nord-Est, Citromicrobium bathyomarinum.

Schlegelia (Prof. Hans G. Schlegel, microbiologiste allemand)

Bâtonnets courts (0,6–0,8 x 1,4–1,5 microns), isolés ou en paires, Gram négatif, non sporulés, non mobiles. Colonie blanche, translucide, convexe, ronde, de 0,1–0,5 mm de diamètre. Aérobies stricts. Uréase, catalase et oxydase positives. Croissance faible sur nutrient agar et peptone–extrait de levure–glucose (PYG) agar. Méthylotrophes et chimio-lithotrophes facultatifs. Assimilent les composés en C1 par la voie du RuBP et faiblement par la voie de la sérine. Utilisent seulement plusieurs substrats polycarbonés. Croissance positive sur milieu minéral avec H2/O2/CO2, méthanol, méthylamine, formate et glycérol. Facteurs de croissance non requis, mais biotine et extrait de levure stimulants. Réduisent le nitrate en nitrite. Sources d’azote : méthylamine, acides aminés, sels d’ammonium et nitrates. Forment de l’indole sur tryptophane sur milieu minéral avec méthanol comme seule source de carbone et d’énergie, avec KNO3 comme source d’azote. Ubiquinone majeure Q-10. Phospholipides dominants : phosphatidyléthanolamine, phosphatidylcholine et diphosphatidylglycérol (cardiolipine). Neutrophiles et mésophiles. Croissance à pH 5,0–9,0 et entre 12 et 37 °C. Pas de croissance en présence de 2% de NaCl . ADN : 68-69 mol % G+C. Une seule espèce isolée d’un bourgeon de lilas en Russie, Schlegelia plantiphila.

Spirosymplokos (G. spiro, spiralé ; symplokos, complexe)

Spirochète large, composite, à spirale lâche, aux extrémités effilées, Gram négatif, (0,4-3,0 x jusqu’à 100 microns), avec 3 à 6 flagelles périplasmiques subterminaux à chaque extrémité. Des petits spirochètes sont insérés dans la membrane externe du large spirochète composite qui se déplace comme un seul individu. Le cytoplasme est rempli de granules agglomérés en rangs serrés hexagonaux, de même diamètre que les flagelles. Les petits spirochètes se divisent par fission binaire à l’intérieur des grands spirochètes. Présence de 1 à 12 cylindres protoplasmiques par espace périplasmique. Anaérobies à microaérophiles. Croissance sur cellobiose à 18-31°C. Une seule espèce, Spirosymplokos deltaeiberi, isolée d’un mat algaire en Espagne et au Mexique.

Stibiobacter

 

Thermobaculum (G. thermos, chaud ; L. baculum, petit bâtonnet)

Bâtonnets, 1,0-1,5 x 2-3 microns, isolés ou en paires, non mobiles, Gram positif. Aérobies stricts chimio-hétérotrophes. Colonie rose. Croissance sur extrait de levure (indispensable comme facteur de croissance), fructose, glucose, ribose, sorbitol, saccharose, xylose, xylitol. Croissance optimale à 67°C (41-75°C), à pH 7,0 (6-8) et 5 g/l de NaCl. ADN : 56 mol % G+C. Une seule espèce isolée d’un sol chaud du parc de Yellowstone aux USA, Thermobaculum terrenum. Apparenté aux Chloroflexi et Thermomicrobia.








Accueil
Introduction
Classification résumée
Classification générale
Liste alphabétique

Groupes trophiques spéciaux

Classification de Cavalier-Smith
Conclusion
Biblio
Plan du site
 
Synonymes