Taxonomie des Procaryotes
Accueil
Introduction
Classification résumée
Classification générale
Liste alphabétique

Groupes trophiques spéciaux

Classification de Cavalier-Smith
Conclusion
Biblio
Plan du site
 
Synonymes
         
Chlorobi: Phylum BXII of Domaine Bacteria
  CI. Methanobacteria
CII. Methanococci
CIII. Methanomicrobia
  CIV. Halobacteria
CV. Thermoplasmata
CVI. Thermococci
CVII. Archaeoglobi
CVIII. Methanopyri
CIX. Nanoarchaeota
AIV. Nanoarchaeota
AV. Thaumarchaeota
 
   
   
   
   
    OVI. Rhizobiales
    OVII. Kordiimonadales,
OVIII. Parvulaculales
OIX. Sneathiellales
  CII. Beta-Proteobacteria
   
   
 
   
    OIII. Xanthomonadales
OIV.Cardiobacteriales
   
   
   
   
   
 
   
   
    OIV.Desulfomonadales
OV.Desulfarcales
   
   
 
   
   
  CVI. Zeta-Proteobacteria
 
    OI_1. Clostridiales
    OI_2. Clostridiales
    OII. Thermanaero-bacteriales
    OIII.Halanaerobiales
OIV.Natranaerobiales
  CII. Negativicutes
 
    OI. Bacillales
    OII. Lactobacillales
  CIV. Thermolithobacteria
  CV. Erysipelotrichi
  SCI. Acidimicrobidae
SCII. Rubrobacteridae
SCIII. Coriobacteridae
  SCIV. Actinobacteridae
SOI. Actinomycinae
SOII. Micrococcinae
  SOVII.Corynebacterinae
SOVIII.Micromonosporinae
  SOIX. Propionibacterinae
SOX. Pseudocardinae
  SOXI. Streptomycinae
SOXII.Streptosporanginae
  SOXIII. Frankinae
SOXIV. Glyomicinae
SOXV. Catelunisporinae
  OII. Bifidobacteriales
SCV. Nitriliruptoridae
 
 
 
 
BXXVIII. Caldiserica
BXXIX. Elusimicrobia
BXXX. Armatimonadetes
   

















1. Propriétés du Phylum

Ce sont les bactéries vertes sulfureuses. Le soufre est toujours déposé à l'extérieur des cellules.
Fonctions: sulfo-oxydants, photosynthétiques.
Morphologie: Bâtonnets, vibrions ou cellules ovoïdes, pigmentés
Croissance: anaérobies stricts, mésophiles
Nutrition: photolithotrophes, utilisent H2S
Habitat: milieux dulçaquicoles, saprobes

Toutes les formes sont anaérobies strictes et phototrophes obligatoires avec une assimilation photolithotrophe du CO2 en présence de sulfure ou de soufre qui sont oxydés en sulfate. De nombreuses souches sont capables d'utiliser H2 comme donneur d'électrons pour leur croissance, en présence d'H2S comme source de soufre. Des composés organiques simples comme l'acétate, sont photoassimilés en présence d'H2S et CO2

2. Taxonomie

Phylum BXII. Chlorobi

Classe I. Chlorobia

Ordre I. Chlorobiales

Famille I. Chlorobiaceae: Chlorobium, Ancalochloris, Chlorobaculum , Chloroherpeton, Pelodictyon, Prosthecochloris

Classe II. Ignavibacteria

Ordre I. Ignavibacteriales

Famille I. Ignavibacteriaceae: Ignavibacterium

3. Description des Genres

Chlorobium

Bâtonnets (0,6-1,2 microns de large) ou vibrions (0,3-0,9 microns de large) à division binaire, isolés ou en agrégats. Non mobiles, Gram négatif. Les pigments (bchl c, d ou e et caroténoïdes du groupe 5-chlorobactène ou isoréniératène) sont localisés dans des vésicules allongées et ovoïdes, les chlorosomes, attachées à la membrane cytoplasmique et dans les antennes photosynthétiques localisées dans la membrane cytoplasmique. Pouvent contenir des vésicules de gaz. Les suspensions cellulaires sont colorées en vert-jaunâtre à brun-chocolat. Accumulent du polyphosphate comme réserve. Anaérobies stricts et phototrophes obligés. Croissance photo-lithoautotrophe avec sulfure ou soufre comme donneur d’électrons. Les globules de soufre sont excrétés et peuvent être oxydés ultérieurement en sulfate. Le thiosulfate peut également être utilisé comme donneur d’électrons. En présence de composés réduits du soufre et de carbonate, plusieurs substrats organiques peuvent être photoassimilés. Plusieurs souches fixatrices d’azote. Croissance optimale à 20-32 °C (5-40 °C). ADN : 48-58 mol % G+C. Quatre espèces, dont l’espèce type Chlorobium limicola (L. limus, boue ; L. cola, habitant).
 


Chlorobium limicola
Pfennig & Trüper (1971) Int. J. Syst. Bacteriol. 21, 11-14.

Ancalochloris

Cellules irrégulières à sphériques (0,5 à 1 micron de diamètre) avec des appendices pouvant atteindre 2 microns, larges à la base et pointues à l’extrémité. Multiplication par fission inégale. Cellules en chaînes irrégulières ou formes typiques perforant les colonies. Non mobiles, Gram négatif. Coloration verte par bactériochlorophylles et pigments caroténoïdes dans chlorosomes. Présence de vacuoles à gaz. Anaérobies réalisant la photosynthèse en présence de sulfure. Une seule espèce, Ancalochloris perfilievii.

Chlorobaculum (G. chloros, vert; L. baculum, bâtonnet)

Formes de bâtonnets ou vibrions (0,3-1,1 microns de large), isolées, pouvant contenir des vésicules de gaz. Présence de pigments photosynthétiques de type BChl c, d ou e et caroténoïdes de la série des chlorobactenes chez les souches vertes et des isorenieratenes chez les souches brunes. NaCl peut être requis pour la croissance. Vit B12 exigée par toutes les espèces. Anaérobies stricts phototrophes obligés. Croissance photo-lithoautotrophe en conditions anoxiques à la lumière avec des composés réduits du soufre tels le sulfure, le soufre élémentaire et le thiosulfate comme donneurs d'électrons. Pendant l'oxydation du sulfure, le soufre est excrété de la cellule. Le produit final d'oxydation est le sulfate. En présence de sulfure et de bicarbonate, des substrats organiques simples sont photoassimilés. ADN: 54-58 mol % G+C. Cinq espèces dont Chlorobaculum (ex Chlorobium) tepidum.

Chloroherpeton

Longs bâtonnets (1 x 8-20 microns), non septés. Bactéries glissantes non filamenteuses, aglomérées en amas. Production de mucus extracellulaire. Présence de bchl c et g-carotène. Anaérobies stricts et phototrophes obligés. Sulfure et bicarbonate exigés pour la croissance. Croissance optimale à 25 °C et pH 6,8-7,2. ADN : 45-48 mol % G+C. Une seule espèce, Chloroherpeton thalassium.

Pelodictyon (G. pelos, coloré en noir; G. dictyon, filet)

Bâtonnets ou cellules ovoïdes (0,6-1,2 x 1,5-4 microns). Des divisions ternaires peuvent entraîner l'apparition de branchements sous la forme d'agrégats à trois dimensions en forme de filet. Non mobiles, Gram négatif. Les pigments (bchl c, d ou e et caroténoïdes du groupe 5) sont localisés dans des vésicules ovoïdes allongées (chlorosomes). Présence de vacuoles à gaz. Coloration vert jaunâtre ou brune. Anaérobies et phototrophes. Température de croissance 15-30 °C. ADN : 48-58 mol % G+C. Quatre espèces, dont l’espèce type Pelodictyon clathratiforme (L. clathratus, treillage).


Pelodictyon clathratiforme
Pfennig & Overmann (2001)  In Bergey’s Manual of Systematic Bacteriology, 2nd ed., vol. 1. DR. Boone et al. eds., Springer pub., p. 616.

Prosthecochloris (G. prostheca, appendice, pédoncule ; G. chloris, vert)

Bactéries sphériques à ovoïdes (0,5-0,7 x 1-1,2 microns) formant des appendices et se multipliant par division binaire dans plusieurs directions. Les cellules peuvent former des amas ou des chaînes branchées selon les directions de division. Non mobiles, Gram négatif. Pigments (bchl c, d ou e et caroténoïdes) localisés dans des vésicules ovoïdes et allongées attachées (chlorosomes) à la membrane cytoplasmique. Pas de vacuoles à gaz. Coloration verte. ADN : 50-56 mol % G+C. Deux espèces, dont Prosthecochloris aestuarii.


Prosthecochloris aestuarii
Gorlenko (1970) Z. Allg. Mikrobiol. 10, 147-149.

 

Classe II. Ignavibacteria

Ordre I. Ignavibacteriales

Famille I. Ignavibacteriaceae

Ignavibacterium (L. ignavus, paresseux)

Bâtonnets courts à longs (0,2-0,3 x 2,0-15,5 microns), non mobiles, non sporulés, Gram négatif. Anaérobies stricts hétérotrophes, non photosynthétiques, Catalase et oxydase négatives. Fermentent D-glucose, D-mannose, D-fructose, maltose, cellobiose, o-salicine et pyruvate. Pas de croissance sur D-arabinose, D-ribose, D-xylose, D-galactose, D-sorbose, rhamnose, mélibiose, tréhalose, lactose, saccharose, raffinose, mélézitose, o-sorbitol, mannitol, myo-inositol, formate, acétate, propionate, lactate, n-butyrate, fumarate, succinate, malate, citrate, gluconate, méthanol, éthanol, 1-propanol, 2-propanol, 1-butanol ou 2-butanol. N’utilisent pas le soufre élémentaire, le sulfate, le thiosulfate, le sulfite, le nitrate, le nitrite, l’oxyde de Fe(III), le citrate de Fe(III), l’oxyde de Mn(IV), le sélénate, le sélénite, l’arsénate, l’arsenite, le fumarate et l’oxygène comme accepteurs d’électrons. Quinone Isoprénoïde majeure MK-7. Modérés thermophiles et neutrophiles. Croissance optimale à 45°C (30-55°C), pH 7,0-7,5 (6,5-8,0) et 10 g/l NaCl (moins de 30 g/l). ADN : 34 mol % G+C. Une seule espèce isolée de mats bacteriens d’une source chaude au Japon, Ignavibacterium album.




Accueil
Introduction
Classification résumée
Classification générale
Liste alphabétique

Groupes trophiques spéciaux

Classification de Cavalier-Smith
Conclusion
Biblio
Plan du site
 
Synonymes