b
Taxonomie des Procaryotes
Accueil
Introduction
Classification résumée
Classification générale
Liste alphabétique

Groupes trophiques spéciaux

Classification de Cavalier-Smith
Conclusion
Biblio
Plan du site
 
Synonymes
         
i
Chrysiogenetes: Phylum BV du Domaine Bacteria
  CI. Methanobacteria
CII. Methanococci
CIII. Methanomicrobia
  CIV. Halobacteria
CV. Thermoplasmata
CVI. Thermococci
CVII. Archaeoglobi
CVIII. Methanopyri
CIX. Nanoarchaeota
AIV. Nanoarchaeota
AV. Thaumarchaeota
 
   
   
   
   
    OVI. Rhizobiales
    OVII. Kordiimonadales,
OVIII. Parvulaculales
OIX. Sneathiellales
  CII. Beta-Proteobacteria
   
   
 
   
    OIII. Xanthomonadales
OIV.Cardiobacteriales
   
   
   
   
   
 
   
   
    OIV.Desulfomonadales
OV.Desulfarcales
   
   
 
   
   
  CVI. Zeta-Proteobacteria
 
    OI_1. Clostridiales
    OI_2. Clostridiales
    OII. Thermanaero-bacteriales
    OIII.Halanaerobiales
OIV.Natranaerobiales
  CII. Negativicutes
 
    OI. Bacillales
    OII. Lactobacillales
  CIV. Thermolithobacteria
  CV. Erysipelotrichi
  SCI. Acidimicrobidae
SCII. Rubrobacteridae
SCIII. Coriobacteridae
  SCIV. Actinobacteridae
SOI. Actinomycinae
SOII. Micrococcinae
  SOVII.Corynebacterinae
SOVIII.Micromonosporinae
  SOIX. Propionibacterinae
SOX. Pseudocardinae
  SOXI. Streptomycinae
SOXII.Streptosporanginae
  SOXIII. Frankinae
SOXIV. Glyomicinae
SOXV. Catelunisporinae
  OII. Bifidobacteriales
SCV. Nitriliruptoridae
 
 
 
 
BXXVIII. Caldiserica
BXXIX. Elusimicrobia
BXXX. Armatimonadetes
   

















1. Propriétés du Phylum

Phylum bispécifique

Fonctions: respiration de l’arsenate ou du nitrate
Morphologie: vibrions avec un flagelle polaire
Croissance: anaérobies stricts, mésophiles
Nutrition: chimioorganotrophes. Réduisent l’arsenate en arsenite ou le nitrate en ammoniac en utilisant l’acétate et d’autres acides organiques comme source de C et e-
Habitat: mines d’or

2. Taxonomie

Phylum BV. Chrysiogenetes

Classe I. Chrysiogenetes

Ordre I. Chrysiogenales

Famille I. Chrysiogenaceae: Chrysiogenes, Desulfurispira, Desulfurispirillum

.

3. Description du Genre

Chrysiogenes (G. chryseion, mine d’or)

Bâtonnets incurvé aux extrémités arondies (0,5-0,75 x 1-2 microns), Gram négatif, mobiles par un flagelle polaire. Colonie petite, ronde à bords entiers, convexe et blanche. Anaérobies stricts. Utilisent l’acétate (-->  CO2) lors de la respiration anaérobie de l’arsénate, du nitrate ou du nitrite. L’arsénate est réduit en arsénite et le nitrate en ammonium. D’autres acides organiques peuvent servir de sources de carbone et d’énergie. Prototrophes mais croissance stimulée par l’extrait de levure (0,4 %). Croissance optimale à 25-30°C. Temps de division, 4 h. ADN: 49 mol % G+C. Une seule espèce, Chrysiogenes arsenatis.


Chrysiogenes arsenatis
Macy et al. (1996) Int. J. Syst. Bacteriol. 46, 1153-1157.

Desulfurispira

Spirilles (0,3-0,4 x 2-5 microns), mobile avec un flagelle bipolaire, Gram négatif, non sporulés. Strictement anaérobies avec un métabolisme respiratoire utilisant le soufre élémentaire, les polysulfures et l’arsénate comme accepteurs d’électrons avec comme produits finaux le sulfure et l’arsénite. Utilisent comme substrats les acides gras à courte chaîne comme acétate, propionate, lactate, pyruvate et fumarate et parfois H2+CO2. Pas de croissance autotrophe. Alcaliphiles obligés et halotolérants. Croissance optimale à 30°C ( max 42°C), à pH 9,8-10,2 (8,2-10,9) et avec 0,4-0,6 M de NaCl (0,2-3 M). ADN: 49,2 mol% G+C (Tm). Une seule espèce isolée de lacs sodés de Russie, Desulfurispira natronophila.


Desulfurispirillum

Spirilles (0,15-0,20 x 2-5 microns), mobiles par un seul flagelle polaire, Gram négatif. Anaérobies stricts hétérotrophes. Utilisent le soufre élémentaire, le polysulfure et le nitrate comme accepteurs d’électrons, et les acides gras à courte chaîne et H2 comme donneurs d’électrons. Les produits finaux sont le sulfure et l’ammonium. Pas de croissance autotrophe. Alcaliphiles et faiblement halophiles. La menaquinone MQ-8 est la lipoquinone respiratoire dominante. Lipides polaires majeurs phosphatidylglycérol et phosphatidylethanolamine. Croissance optimale à 35°C (max 45°C), pH 9 (8,0-10,2) et 25 g/l NaCl (6-150 g/l). ADN : 44-45 mol % G+C. Une seule espèce isolée d’un réacteur de biodégradation de sulfure aux Pays Bas, Desulfurispirillum alkaliphilum.

Accueil
Introduction
Classification résumée
Classification générale
Liste alphabétique

Groupes trophiques spéciaux

Classification de Cavalier-Smith
Conclusion
Biblio
Plan du site
 
Synonymes